USINE Y

Le site de l’usine Y est riche d’une histoire qui a débuté au début du 20ème siècle.

Construit à l’endroit d’une ancienne poudrière, il continu de subir de nombreux changements d’activités et mutations, parfois spectaculaires, au cours du siècle dernier.

Et pas moins de 8 dénominations jusqu’à ce jour.

Aujourd’hui, une partie seulement du site est à l’abandon. L’activité industrielle l’anime encore (colorants et pigments pour toutes sortes d’applications) mais a délibérément quitté les bâtiments explorés.

Pourtant ceux-ci offrent une architecture solide, ossature béton et remplissage briques pour des volumes lumineux et remarquables.

Des équipements et process, il ne reste que les cicatrices ou au mieux quelques épaves.

Malgré un passé chargé et une activité florissante (un effectif comptant jusqu’à 1800 ouvriers) , aujourd’hui ce site reflète ce que les industries vieillissantes du territoire subissent.

Situé au sein d’une agglomération, dans un lieu autrefois excentré, l’usine a été rattrapée par l’urbanisation. Qui plus est au cœur des préoccupations environnementales et dans un secteur économique bouleversé par la mondialisation, la lente dégradation et le désintérêt pour ce type de constructions auront raisons de leur existence.

1USINE Y 2USINE Y 3USINE Y 4USINE Y 5USINE Y

6USINE Y 7USINE Y 8USINE Y 9USINE Y10USINE Y

11USINE Y12USINE Y13USINE Y14USINE Y15USINE Y

16USINE Y17USINE Y18USINE Y19USINE Y

Pour faire le tour complet du sujet, plus d’éléments chez les collègues:
Thomas:
http://www.thomas-boivin.fr/2008/04/06/hdr-session-paf-le-quin-part-ii/
http://www.thomas-boivin.fr/2008/04/06/hdr-session-paf-le-quin-part-iii/
http://www.thomas-boivin.fr/2008/04/08/hdr-session-paf-le-quin-part-iv/
http://www.thomas-boivin.fr/2008/05/23/hdr-session-ii-paf-le-chien/
Manu: son flick’r
Jerome: son flick’r

A voir également les autres articles traitant de friches

Post to Twitter Post to Facebook

Rouen / le chai à vin

Le chai à vin est inauguré en 1950.

L’architecte PM. Lefebvre lui offre une facture relativement moderne pour l’époque. Un esthétisme qui lui vaudra tous les superlatifs : “nouveau”, “le plus grand d’Europe”, “une conception d’avant-garde”… directement influencé par le courant moderniste.

Construit pour recevoir le “vin en vrac” des pinardiers d’Afrique du Nord et plus spécialement d’Algérie, le chai multipliera les rôles : réception, stockage et rechargement des vins sur les transporteurs reliant la région parisienne (navires, wagons-réservoirs, chalands, camions citernes…).
Une révolution pour l’époque !

On y décompte près de 250 cuves, verrées intérieurement, pour une capacité totale de 100 000 hectolitres.
Le vin transite alors directement des pinardiers vers les cuves via les 42 km d’un réseau de canalisations très développé. L’installation est entièrement automatisée et seulement 22 personnes sont nécessaires à son fonctionnement.

L’activité du chai perdure jusqu’au début des années 70. Rétrocédé au port autonome, il accueille un temps le Bureau de Douanes avant d’être fermé en 1991.

Totalement laissé a l’abandon, il ne faudra qu’une nuit aux pilleurs pour récupérer les 16 km de canalisations en cuivre. L’ensemble des installations sera alors saccagé.

Et depuis ?

Aujourd’hui, le chai à vins est le refuge des rats, des pigeons. L’immersion du niveau inférieur du bâtiment a fragilisé ses fondations, accélérant ainsi la dégradation. Malgré de nouvelle propositions et des projets intéressants : Musée, Palais du délire, lieu d’exposition… Son avenir reste plus qu’incertain.

1le chai à vin 2le chai à vin 3le chai à vin 4le chai à vin 5le chai à vin

6le chai à vin 7le chai à vin 8le chai à vin 9le chai à vin 10le chai à vin

11le chai à vin 12le chai à vin 13le chai à vin 14le chai à vin 15le chai à vin

16le chai à vin 17le chai à vin 18le chai à vin 19le chai à vin 20le chai à vin

21le chai à vin 22le chai à vin 23le chai à vin 24le chai à vin 25le chai à vin

26le chai à vin 27le chai à vin 28le chai à vin 29le chai à vin 30le chai à vin

31le chai à vin 32le chai à vin 33le chai à vin

A voir également les autres articles traitant de friches

Post to Twitter Post to Facebook