FONDERIE DE VERNON

Fermé en 1999 sur dépôt de bilan, ce site de 3 hectares – qui lors de son activité comptait 500 salariés – n’est aujourd’hui plus qu’un souvenir.

Plus aucune trace de la fonderie d’où sortaient culasses et transmissions pour les engins de chantiers “Caterpillar”. Du moins en surface, car le site est recensé pour ses sols dans “l’atlas des sites pollués au PCB” émis en 2008 par l’association “Robin des Bois”.

Lors de notre exploration, cette friche offrait alors une vision de fin du monde, avec ses bâtiments éventrés, ses fûts aux contenus douteux, ses fosses emplies d’eaux incertaines… Le théâtre de la tragédie socio-économico-écologique qui a ravagé l’industrie française ces dernières décennies.

Au cœur des préoccupations de la municipalité de Vernon, mais aussi à plus large échelle de celles des défenseurs de l’environnement, elle fût également la friche sur lequel nombre de regards se sont tournés.

Terrain de jeu des explorateurs urbains, des vandales, des récupérateurs de matériaux, voire lieu de refuge de personnes démunies, la fonderie de Vernon fit également l’objet d’un reportage dans l’émission “Vu du ciel” présentée par Yann Arthus Bertrand.

Mais on retiendra plutôt son apparition dans le clip « Our dance » de Wax Tailor, dont l’ambiance sombre qui s’en dégage, s’apparente davantage à celle qui nous a inspirée pour notre regard.

1FONDERIE DE VERNON 2FONDERIE DE VERNON 3FONDERIE DE VERNON 4FONDERIE DE VERNON 5FONDERIE DE VERNON
6FONDERIE DE VERNON 7FONDERIE DE VERNON

A voir également:
– les autres articles traitant de friches
– les photos des collègues de la SMUTOR

Post to Twitter Post to Facebook

Comments

  • jero

    La n°5 est exceptionnelle ;-)

  • J’ai eu l’occasion avant fermeture de dépanner un Automate programmable SIEMENS dans cette usine, les rumeurs de fermeture circulaient déjà …..en 1995 je pense.

    Très belles photos, bravo.

    F.Gambier

Leave a Comment